fbpx
  • Tout remettre à zéro
  • Renforcer les polices
  • Supprimer les contrastes
  • Mettre en avant les titres
  • Augmenter la taille de police
  • Diminuer la taille de police
  • Retirer les couleurs

Comme pour l’alimentation, le passage du maquillage conventionnel au maquillage bio nécessite l’apprentissage d’une nouvelle gestuelle.

Présentation et poste occupé

Je suis Stéphanie et, après plus de 8 ans d’expérience en cosmétique conventionnelle, je suis entrée chez Léa Nature en 2008 pour développer la 1re gamme de maquillage bio du Groupe.
Aujourd’hui, j’ai en charge le développement des produits de Soins SO’BiO étic, LA SOURCE EAU THERMALE ROCHEFORT et Floressance, ainsi que les produits de maquillage pour toutes les marques de Léa Nature.

 

Ma vie de chercheuse

Au quotidien, je travaille avec une équipe de formulatrices que j’accompagne, de l’élaboration des formules jusqu’à la transposition au niveau industriel. Je coordonne les projets avec les différents services (marketing, packaging, sourcing, qualité) et je suis l’interface avec nos sous-traitants lorsque la production de certains de nos produits est externalisée.

Mon rôle est aussi d’être en veille permanente sur les nouvelles tendances, les nouvelles textures, matières premières, et d’anticiper les évolutions règlementaires.

Nous accordons une grande importance à la sécurité des produits que nous élaborons, et nous sommes très vigilants à l’innocuité des ingrédients utilisés dans nos formules.

Un produit cosmétique s’élabore comme une recette de cuisine : nous posons sur le papier tous les ingrédients puis nous travaillons la formule au laboratoire et évaluons les qualités du produit au niveau de la texture, des odeurs et des propriétés.
Nous testons ensuite la stabilité des formules dans le temps, leur tolérance via des tests normés sous contrôle dermatologique et leur stabilité microbiologique, c’est-à-dire leur capacité à se défendre contre les micro-organismes dont nous sommes tous porteurs.

Des tests d’usages sur 21 ou 28 jours, auprès de panélistes volontaires, nous permettent de vérifier les performances du produit (par exemple sur l’hydratation, la nutrition, les propriétés anti-rides) vis-à-vis des promesses annoncées.

 

La meilleure partie de ce travail

La page blanche au début d’un projet. C’est toute la phase de créativité, de recherche, d’innovation.
La création de nouveaux produits est ce qui me plaît le plus et encore plus en maquillage avec le travail des teintes… et les essayages puisque nous sommes les cobayes de nos propres créations !

 

Les défis de la formulation bio

Le nombre d’ingrédients autorisés par le cahier des charges de la formulation bio est beaucoup plus restreint qu’en formulation conventionnelle.

Il nous faut donc être plus ingénieux et innovants pour obtenir des textures sensorielles et efficaces, et ainsi répondre aux attentes des consommatrices.

De plus, nous travaillons avec beaucoup de matières premières naturelles, issues pour la plupart du monde végétal. Nous pouvons être soumis à des variations de couleur, d’odeur, de ces ingrédients d’un lot à l’autre, et nous devons donc être particulièrement vigilants lors de l’élaboration de nos formules afin d’offrir des produits à la qualité irréprochable.

 

En maquillage, la variété de formes galéniques rencontrées (sticks, poudres, mascaras, fond de teint, crayons, vernis…) augmente les challenges et les difficultés de formulation et d’industrialisation.

Pour cette catégorie, la formulation bio repose sur l’utilisation d’ingrédients ou d’actifs qui, en plus de maquiller, prennent soin de la peau grâce à leurs propriétés hydratantes, nourrissantes ou anti-âges.

Afin de répondre au mieux aux exigences des consommatrices, nous réalisons régulièrement des « panels match » c’est-à-dire des tests comparatifs entre nos formulations bio et des produits de la concurrence conventionnelle.

Cela nous permet d’évaluer quels sont nos points forts, et bien sûr nos axes d’amélioration.

 

Meilleurs souvenirs / plus grandes fiertés

Le lancement de la 1re gamme de maquillage SO’BiO étic en 2010, pour le teint, les lèvres et les yeux.
Nous avions 1 an pour concevoir 25 références ; la gamme est finalement sortie avec 52 références certifiées bio. C’était un sacré défi et une belle fierté !

 

Plus récemment, le succès de notre gamme de soins Précieux Argan SO’BiO étic.

 

Et enfin, l’arrivée de notre petite dernière : LA SOURCE, une marque de soin dermo-botanique à base d’Eau Thermale de Rochefort, pour laquelle nous avons créé, grâce à un procédé exclusif breveté, les Eaux Thermales Florales de Nymphéa, Myosotis, Iris et Angélique.

Nous avons développé des produits haute tolérance et destinés aux peaux sensibles

 

Produit cosmétique préféré

Le mascara volume SO’BiO étic.

Voir les autres témoignages